Réparation du joint mécanique de pompe à eau de CX Honda
( article mis en ligne le 10 octobre 2004,
corrigé le 30 novembre 2004 )
 d'après le dessin original de Pascal Ailloud
Page d'accueil
Symptômes    Rôle et description      objectif de la réparation    
Outillage    La réparation    Nettoyage     Repose

Pièces à remplacer :   impérativement,    éventuellement.     si ouverture du moteur,

Dépose / repose du joint mécanique en cas de démontage moteur
Par Patrice PICHON
Prenez patience il y plusieurs dessins à charger, Merci.
votre web machin.
Symptômes : haut de page

Vous êtes nombreux à m’écrire ou me téléphoner pour me demander quoi faire quand vous détectez une fuite d’eau qui apparaît derrière le carter de pompe à eau, sous le tuyau chromé.
Vous pensez souvent au joint torique du carter arrière qui heureusement n’a pas de raison de fuir.
Il s’agit souvent du joint mécanique qui s'est décollé. On peut le réparer aisément d’une façon qui fait l’objet de cet article.
Cette méthode appliquée avec rigueur permet un taux de réussite élevé.
Elle ne permet pas, en contrepartie, de la réitérer si vous ratez la qualité du collage… pourtant facile.

Si le décollage du joint se passe mal, et que le joint devient irrécupérable, vous devrez impérativement déposer le moteur sur place, et commander un joint mécanique neuf. :-(     Vous êtes prévenus...

 

Rôle et description : haut de page

Le joint mécanique doit son nom par opposition au joint papier ou caoutchouc.
Ce type de joint équipe la plupart des pompes quelquesoit le type de liquide plus ou moins fluide.
Il assure l'étanchéité entre le circuit d'eau et la partie moteur qui est lubrifiée par de l'huile.

Il se compose de deux parties distinctes :
Un siège dans le grand carter arrière qui comporte une partie souple ( ressort et caoutchouc ) qui absorbe les tolérances d’usinage d’un moteur à l’autre ( au millième de millimètre ).
Une partie montée sur la pièce tournante ( turbine ), les parties en contact dynamique sont résistantes à l’usure notamment.

  La partie en tôle du siège est montée en force dans le carter arrière. Le soufflet en caoutchouc qui lui est collé sur la tôle absorbera les différences d'alignement entre le carter et l'arbre à cames. La couronne de graphite noire qui lui est associée viendra en contact parfait avec la couronne en plastique dur et blanc de la turbine.
Comme le liquide de refroidissement est sous pression et avoisine les 100°Celcius quand le moteur fonctionne, la colle est soumise à rude épreuve et se désagrège au fil des années. C’est souvent la raison de la fuite que vous constatez...

Objectif de la réparation :   haut de page

La réparation du joint consiste donc à le recoller  avec de la colle forte, comme il l'était à l'origine, tout simplement...
Cette opération évite la dépose et l’ouverture du moteur devenue inutile. L'ouverture du moteur est une opération coûteuse si on la confie à son concessionnaire HONDA. La méthode ci-après est valable pour TOUS les C X, y compris les turbos ! Ce n’est pas souvent…
Ce genre de réparation n'est pas prévue par les concessionnaires. Il va donc falloir vous prendre par la main, aidé d'un copain si vous ne vous sentez pas à l'aise avec vos clé plates, mais c'est une réparation, digne de ce nom, à la portée d'un bricoleur un peu soigneux.

   
joint mécanique décollé joint mécanique neuf

 

Outillage nécessaire:  haut de page
  • Une clé à tube à 6 pans de 8 mm (ça vaut le coût d’en acheter une neuve !),
  • Une clé à tube à 6 pans de 10 mm,
  • Une clé mixte ou à tube de 12 mm,
  • Un tube NEUF de colle Super Glue EN GEL (3 grammes suffisent ),
  • De l’air comprimé. Une petite bombe de nettoyage d’ordinateur fera l’affaire,
  • Une boule d’inox  pour la vaisselle (à ne pas remettre à la cuisine !).

Outillage complémentaire si le filetage de l'axe de la turbine est cassé ou abîmé :

  • Un foret de diamètre 5 mm
  • Un taraud M 6 x 100 avec son tournagauche,
  • Une vis de 6 mm de diamètre et  16  mm de long, en inox si possible,
  • Un petit tube de Loctite "freinage normal",

La réparation :   haut de page

Déposez dans l'ordre :

  •  Le réservoir et les carburateurs ( les conduits des injecteurs pour les turbos),
  •  Placez un bac pour récolter le liquide de refroidissement qui va tomber,
  •  Les vis du tuyau chromé. Ttapez un petit coup sec sur la tête avant de dévisser si elles sont difficiles,
  •  Les vis du carter de pompe à eau à l’aide d’une clé à tube à 6 pans pour ne pas arrondir les têtes de vis récalcitrantes.
  •  Vous avez 5 vis, n’oubliez pas celle qui est cachée en dessous !
  • Le carter de pompe à eau, surtout ne pas passer de tournevis en dessous : casse garantie ! Préférez, de loin, taper à la verticale des douilles (vis de 12 ), une légère encoche dans le carter avec un tournevis plat sera invisible par la suite, et surtout sans conséquence.
 photo extraite de la vidéo présentée à Moto Salon 2004  photo extraite de la vidéo présentée à Moto Salon 2004
Ce qu'il ne FAUT PAS faire... vous pouvez y aller sans crainte içi
  • L’écrou de la turbine.  Attention aux doigts !  La turbine est coupante.
  • La turbine de pompe, éventuellement en faisant levier doucement et alternativement à gauche et à droite, à l’aide de 2 tournevis plats légèrement engagés sous celle-ci.

 

Nettoyage et contrôle : haut de page

Vérifiez si la rondelle noire n’est pas fêlée :
En appui sur le ressort, appuyez simultanément à gauche et à droite, puis en haut et en bas.
Si elle est fêlée, cela se verra tout de suite.

Tirez sur le soufflet pour achever son décollage. Attention ! La rondelle noire en contact avec la rondelle blanche de la turbine est très fragile.

Même si vous n’avez pas tiré très fort sur le soufflet, celui-ci est peut-être percé.
Dégagez le ressort et contrôlez l’état du soufflet.
Si le soufflet est percé ou déchiré, ou la rondelle fêlée, il faut déposer le moteur, l’ouvrir et remplacer le joint mécanique par un neuf.

Pour la dépose, l’ouverture et le remontage du moteur
voir l'article au sujet du remplacement de l'alternateur

Voir le paragraphe du changement  du joint mécanique en fin d’article.

Enlevez la colle restante du soufflet.
La plupart du temps elle s’écaille quand on le pince, au besoin grattez avec un objet pointu.
Remettre le ressort, et gratter la surface à encoller, bien à plat avec du papier de verre, toile émeri ou une rape pour réparer les chambres à air de vélo.
De la qualité des soins apportés à cette opération dépendent l’étanchéité du collage.

Soufflez à l'air comprimé le siège en métal, resté dans le carter arrière.
Essuyez avec un Kleenex, soufflez encore...
Surtout ne pas employer de dégraissant qui serait contraire au bon collage ultérieur.
Bien lire le mode d’emploi de la colle. Il faut que ce soit PROPRE de chez PROPRE  !

Vérifiez l’état des cannelures de la turbine qui sont parfois détériorées voire absentes à cause d’un remontage précédent sans rondelle en acier… (oubliée ).

Enlevez la rondelle blanche et le joint de l'intérieur de la turbine, puis grattez jusqu'au métal, de façon à nettoyer la turbine.
Nettoyez le joint noir également, ainsi que la rondelle acier…

Ne pas gratter la face de la rondelle blanche qui sera en contact avec la rondelle noire du soufflet. En effet une rayure, si fine soit elle, créera une fuite à coup sûr !

Nettoyez le conduit où s’insère le tuyau chromé à l’aide de la boule d’inox  pour la vaisselle,

 

La hauteur du bord extérieur vous aidera à déterminer si vous êtes en présence d'une turbine de 650 ou de 500. On ne peut les monter qu'avec leur couvercle correspondant ( ça c'est un renseignement pour les bricoleurs en mal de modification : inutile à mon avis... )

Par contre contrôler si l’arbre cannelé de la pompe n’est pas sorti plus que les 6 mm que l’on aperçoit sur la photo n'est pas superflu.
On peut le contrôler autrement : quand la turbine est montée avec sa rondelle en métal, il y a un jeu de 0.20 à 0.50 mm entre le dessous de la turbine et le carter arrière.

Si c'est le cas on peut le remboîter en tapant gentiment mais fermement à l’aide  d’une clé à pipe de 10mm et d'un marteau.

Le but est d’épargner le filetage de la turbine.

 

Si le filetage de la turbine est détérioré, on peut remédier aussi à ce problème en remplaçant ce dernier par une vis. Il faut :
Couper le filetage au ras des cannelures,
faire un coup de pointeau, percer à Ø 5 mm sur 22 mm de profondeur pas plus,
Tarauder à M6 sur 17mm de long, vous remettrez une vis M6x 16 mm  (inox si possible ) mais surtout pas en aluminium.
Vérifier que, sans la turbine,  la vis complètement vissée avec la rondelle cuivre :
Vous devez avoir un jeu nul.
Preuve que la vis ne touche pas le fond du filetage avant d'avoir serré la turbine sur l'arbre à cames.
Remonter la turbine avec une rondelle en cuivre neuve, comme d'habitude, et prenez soin de coller la vis avec de la Loctite " freinage normal". SURTOUT NE PAS employer la colle super Glue en gel dont vous vous êtes servi pour le joint mécanique ! Ce n'est pas du tout le même type de collage !

Remontage :   haut de page

  •  Plongez la turbine, la rondelle blanche et le joint noir dans le liquide de refroidissement.
  • Assemblez les trois pièces ; le produit va aider à mettre en place le joint noir et la rondelle dans la turbine.
  • NETTOYEZ  VOS  MAINS.
  • Mettez la rondelle acier sur l’arbre à cames.
  • La colle agissant très rapidement, préparer la turbine, la rondelle en cuivre neuve, l’écrou,
  • Enduire de colle le soufflet, le mettre en place, mettre la rondelle en acier, la turbine sur l'arbre à cames, la rondelle en cuivre, l'écrou ou la vis, bien serrer, pas trop,
  • Le carter de pompe avec son joint torique neuf, avec ses vis préalablement enduites de graisse pour éviter qu'elles ne rouillent, si ce n'est pas déjà le cas,
  • Mettre les deux joints sur le tuyau chromé et le remettre en place en prenant garde de ne pas avoir les joints qui débordent en dessous. Il est plus facile de l'enfiler quand on trempe les joints dans du liquide de refroidissement au préalable.
 

 

Notez bien : Les prix sont HT de octobre 2002 et donnés à titre indicatif.

Pièces à changer impérativement 

références Honda

prix H. T. 
en 10 / 2002

Désignations

Quantités

Dimensions
( en mm )

11396 415 000

3.53 €

joint torique de carter de pompe à eau

1

torique  Ø 3 mm

90441 706 000

0.35 €

joint rondelle cuivre de pompe à eau

1

Ø int. 6 / Ø ext. 10
épaisseur 1 mm

91301 MB6 003

1.43 €

joint torique conduit d'eau (entre les bourrelets)

1

Ø 21.9 x 2.3 mm

91302 415 003

2.88 €

joint spécial en bout du tuyau chromé

1

plat 3 x ép. 1.5

91325 413 830

1.85 €

joint torique pipe d'admission

2

Ø 40 x 2.4 mm

Pièces à changer éventuellement :

références Honda

prix H. T. 
en 10 / 2002

Désignations

Quantités

Dimensions
( en mm )

19215 MC7 000

36.08 €

turbine de pompe à eau 500 Turbo

1

Ø 61  h 11

19215 ME2 000

32.35 €

turbine de pompe à eau 650 E et GL

1

Ø 58  h 12

19215 ME7 000

36.08 €

turbine de pompe à eau 650 Turbo

1

Ø 60  h (tôle)

19215 415 010

36.08 €

turbine de pompe à eau  400 / 500

1

Ø 58  h 7

90201 415 000

2.48 €

écrou  M 6 épaulé, borgne de pompe à eau

1

M 6 borgne

90453 415 000

2.48 €

rondelle 10 acier turbine de pompe à eau

1

Ø 6 x ép.1

 

Pièces à changer si ouverture du moteur :

références Honda

prix H. T. 
en 10 / 2002

Désignations

Quantités

Dimensions
( en mm )

11394 449 306

21.83 €

joint carter AR.
( grand joint en papier )

1

papier

19217 657 023

40.70 €

joint mécanique de pompe à eau ( tout modèle de CX )

1

voir photo

30373 MC7 306

4.40 €

joint de carter d'allumage E et GL

1

papier

91202 283 013

3.99 €

joint spi Ar d'arbre à cames

1

Ø 18  x 28 x  ép.6

91251 ZW5 003 (nouvelle référence)

2.23 €

joint spi sélecteur ( sauf turbo)

1

Ø 14  x 26 x  ép.7

91204 259 003

2.01 €

joint spi sélecteur 500/650 turbo

1

Ø 16  x 28 x  ép.7

91312 415 000

0.59 €

joint torique tendeur de chaîne

1

Ø 6.5 x 3.1

94608 50000

1.58 €

joint torique eau / carter AR.  pour E et GL

2

Ø 23  x 2.8

94608 50000

1.58 €

joint torique eau / carter AR. pour 500 et 650 turbo

4

Ø 23  x 2.8

Le reste du remontage ne pose pas de problème particulier.
Graissez les filetages de toutes les vis et les douilles de guidages du carter de pompe.
Remplissez doucement le radiateur, c’est tout.

 

Dépose / repose du joint mécanique neuf 
en cas de dépose moteur seulement :
haut de la page

Pour la dépose, l’ouverture et le remontage du moteur
voir l'article au sujet du remplacement de l'alternateur

Avant de déposer le joint spi en caoutchouc,  ( celui qui est à l'intérieur du carter arrière ) observez bien le sens dans lequel il est monté. Normalement, vous devez voir la partie «creuse » du joint.

Pour la dépose du joint mécanique, une douille de 19 ou 20 mm introduite par l’intérieur du carter, et une douille de 32 mm coté turbine prenant appui sur un établi de fortune sont suffisantes. Deux coups de marteau en viendront à bout.


Sur les anciens moteurs parmi les tous premiers modèles, sur le carter arrière, il n'y a pas de chanfrein permettant d'engager le joint mécanique. Il faut en faire un de 1 mm x 45°, c'est suffisant. Pour introduire le nouveau joint neuf, pour ceux à qui cela est devenu nécessaire, vous n'aurez pas besoin de presse.
Une douille de 26 mm à 12 pans meulée en son extrémité permettra de l'enfoncer en appuyant bien à la verticale de la tôle et non pas QUE sur le rebord. En effet, les douilles ont un chanfrein pour engager les écrous facilement, si vous ne la meulez pas, vous allez détruire votre nouveau joint dès le départ. 

Observez bien le carter arrière à cet endroit. Vous vous apercevrez que le conduit où se loge le joint mécanique est en retrait par rapport aux plans de joints.

Si vous voulez l’introduire avec une presse ou à coup de marteau, vous devrez aussi et surtout mettre une cale de bois dur de 8 mm minimum sous le carter à la verticale du trou. Si vous ne mettez pas de cale vous allez détruire votre carter arrière car il est fragile à cet endroit.

Si vous avez une presse, tant mieux ; si vous n’en avez pas, vous pouvez très facilement introduire le siège du joint à l’aide d’une vis de Ø 10 ou 12 mm (ou une tige filetée au pas fin de préférence ) passant à travers la douille, et en prenant  appui grâce à une barre de fer plat percée afin de prendre pouvoir "tirer" sur le joint via la douille et l'écrou.
Prenez garde dès les premiers tours de vis que le joint s’engage bien droit dans le trou.

Pour la suite du remontage du moteur
voir l'article au sujet du remplacement de l'alternateur

Patrice PICHON

   retour au début de l'article    

écrire à l'auteur de l'article